Prédictions 2022 – #1

Les pronostics m’ont toujours passionnés, et ça même si je n’ai pas souvent eu raison par le passé.

Je vous livre donc ma première version de ce que je vois comme line-up 2022.

Les certitudes

Bien sur, commençons par les bases.

Chez Ferrari, Charles Leclerc est engagé jusqu’à fin 2024, zéro doute pour lui donc. Zéro doute pour Carlos Sainz non plus, qui a signé pour deux ans, donc jusqu’à fin 2022. Chez les rouges, c’est donc plié pour la première année sous le nouveau règlement.

Chez McLaren la nouvelle est tombée cette semaine : Lando Norris et Daniel Ricciardo sont prolongés jusqu’à fin 2023. Là aussi c’est plié.

Chez Haas aussi c’est plié, Nikita Mazepin et Mick Schumacher ayant signé « un contrat de plusieurs années », dans plus de détails. Dans tous les cas, pour 2021 ça sera avec ces deux pilotes pour Haas.

Fernando Alonso est engagé quant à lui avec Alpine pour 2021 et 2022, tandis qu’Esteban Ocon l’est jusqu’à fin 2021 avec cependant une option -dont je ne connais pas les termes- pour 2022. Pas certain donc, on sait en revanche que les négociations entre Alpine et Esteban ont dores et déjà commencées.

Ha, et Max Verstappen chez RedBull jusqu’à fin 2023 ! Il semblerait également que si pour Pierre Gasly, son association avec AlphaTauri n’est annoncée que pour 2021 il ait l’un des contrats les plus solides du plateau avec RedBull (je rappelle pour l’occasion qu’Alpha Tauri n’est autre que l’écurie « junior » de RedBull).

Les certitudes. Mais pas trop. Enfin presque.

Dans ce cas-là on a deux pilotes. Esteban Ocon comme dit précédemment, engagé chez Alpine pour 2021, avec une option pour 2022. Au passage, Esteban fait parti du giron de Toto Wolff (tout comme les deux pilotes Mercedes bien sur, mais aussi Stoffel Vandoorne, Nyck De Vries, Georges Russell ou… Lando Norris), ce dernier ayant déclaré en gros : « c’est Alpine qui a la priorité, s’ils veulent garder Esteban alors pas de problème, sinon je verrai où je peux le placer ».

Le deuxième pilote est Sebastian Vettel. Normalement le contrat est signé pour 2021 et 2022, avec une option sur 2023. MAIS ! Il existe aussi sur ce contrat une clause de sortie dès la fin 2021 si l’équipe ne se classe pas dans les 4 premiers du Championnat constructeurs en 2021, vu la positon de celle-ci au classement, 5ème certes, mais déjà 59 points derrière le 4ème (Ferrari), mais seulement 1 point devant AlphaTauri et 2 points devant Alpine, Sebastian Vettel ne sera peut-être pas de la partie en 2022. Pas chez Aston Martin en tout cas.

Les pronos !

Le cas Lewis Hamilton

Alors pour entamer le sujet, je pense que beaucoup de choses vont dépendre de la prolongation ou non de Lewis Hamilton. D’un côté il a déclaré vouloir être présent pour le nouveau règlement et avoir un contrat ficelé avant le break estival (le 2 août au plus tard donc), de l’autre il a aussi déclaré plus récemment ne pas être enthousiasmé par ledit règlement 2022. Sans compter les difficultés de la bataille cette année, sans compter les péripéties de Monaco, où non seulement la voiture performe franchement moins qu’à l’accoutumée mais où surtout Lewis avait demandé ce qui aurait dû être les bons réglages mais n’a pas été écouté. Avant de faire les frais d’une stratégie un peu foirée en course.

Le goût est donc certainement donc amer après ce weekend. Si il n’y avait que la performance de la voiture à remettre en doute, on pourrait se dire que Mercedes va le rassurer en lui disant qu’ils bossent sur la 2022 et qu’elle sera certainement compétitive, le problème est que le problème est plus profond que juste la voiture. Mercedes à l’habitude ces dernières années de dominer la compétition et il semble que quand les résultats réels sortent des simulations, ils réagissent à l’allemande, c’est-à-dire que c’est la débandade.

Donc Lewis qui prolonge en 2022… Là, aujourd’hui, je dirais 50-55% de chances, pas plus. Mais avec du recul et selon comment va se dérouler Baku, les probabilités remonteront certainement en faveur d’une prolongation de contrat.

S’il signe pour 2022, alors Georges Russell restera chez Williams, je doute que Toto et Mercedes veuillent revivre une saison 2016 Hamilton / Rosberg, et Georges ne va pas aller chez Mercedes en voulant rester deuxième pilote.

Georges Russell, donc.

Il n’ira pas en voulant rester deuxième pilote, mais quoi de mieux pour apprendre que de le faire aux côtés de Lewis ? Lewis et sa dernière année, qui pourrait passer le relais à Georges ? Le risque étant que ça fasse comme Ferrari en 2019, que le deuxième pilote pousse clairement le « leader » vers la sortie. Lewis n’acceptera pas ça, et je suis certain que Toto et tous les décideurs chez Mercedes sont parfaitement au courant de ce que je viens d’écrire.

D’autant plus que Georges a pu montrer à Sakhir l’an dernier qu’il pouvait être devant ou au moins au même niveau que Bottas en un seul weekend.

Donc si Lewis reste, alors Georges reste chez Williams. Si Lewis part, alors je doute que Josh Capito, CEO de Williams, réussisse à garder Georges, même s’il y’a possibilité, disons 20%.

Pour moi, Georges reste chez Williams en 2022. Même si Lewis part.

Valtteri Bottas

Le fidèle lieutenant du patron, souvent au même niveau en qualifs, parfois un peu devant, mais franchement moins bon en course avec beaucoup de petites erreurs.

Il ne sera pas chez Mercedes en 2022. Il sera chez Aston Martin. 20% de chances à la louche, mais je le vois comme ça. S’il reste chez Mercedes ça sera une erreur de sa part, il ne pourra jamais être Champion du Monde avec Lewis ou Georges dans la même écurie.

Par contre il peut aussi se retrouver sans rien, Hulkenberg est réserviste chez Aston Martin et son talent n’est pas à démontrer. A voir.

Sebastian Vettel

Et donc du coup, ciao Sebastian. A moins qu’il ne continue sur son très beau résultat de Monaco, Lawrence Stroll (le papa et patron de l’écurie) va certainement le sortir à coup de pompes dans le c**.

Lance Stroll

Chez Aston Martin. 95% de chances. Bisous.

Esteban Ocon

Alpine a une option pour 2022, mais le management d’Esteban a son mot à dire. Et je doute que si Toto lui dit « écoute gamin, tu veux le baquet de Valtteri ? Viens, il est tout chaud, et toi je t’aime bien » il restera chez Alpine.

Vous voyez où je veux en venir ?

Oui, pour moi c’est Lewis Hamilton / Esteban Ocon chez Mercedes en 2022.

On a donc un baquet de libre chez Alpine.

Nicholas Latifi

Pile comme Bottas avec Lewis, il sera le lieutenant fidèle et un peu résigné de Georges. Pour moi pas de doute, il sera chez Williams.

Sergio Perez

On attaque le gros morceau, les deux teams RedBull, au management (Horner et Dr.Marko) toxique.

Perez est loin de Max en termes de performances, trop loin. Il semble en revanche mieux accepter sa position de second pilote que Pierre Gasly ou Alex Albon avant lui, mais RedBull étant RedBull…

Pour moi la suite de son aventure en F1 ne dépend que des performances de Yuki Tsunoda. Si le japonais continue à être aussi loin de Pierre Gasly il n’ira pas chez l’écurie-mère. Si en revanche il arrive à transformer sa rage en performance, alors il ira aux côtés de Max.

Bref, je vois Sergio en endurance en 2022. Et un deuxième baquet libre chez AlphaTauri.

Pierre Gasly

Zéro doute pour moi : AlphaTauri.

Kimi Raïkkönen

Zéro doute non plus : out. Il se fait battre par Antonio régulièrement, tout en fait indique qu’il est déjà sur le départ.

Troisième baquet libre chez Alfa Romeo !

Antonio Giovinazzi

Il fait d’énormes progrès, pilote bien… Il reste chez Alfa la saison prochaine, pas de doute non plus.

Les nouveaux !

On aurait donc un baquet de libre chez Alpine, Alfa Romeo et AlphaTauri.

Logiquement chacune de ces écuries ferait monter un réserviste ou un pilote de F2 de leur académie de pilotes, pour peu qu’il ait sa Super Licence (et donc qu’il termine dans le Top 3 du Championnat de Formule 2 pour être assuré de l’avoir, mais selon les pilotes un Top 5 ou 6 suffit).

Chez Alpine on a en réservistes Guanyu Zhou (actuellement en tête du Championnat des pilotes en F2) et Daniil Kvyat (que l’on sait en discussions pour revenir en F1 en 2022), et l’Alpine Academy compte dans ses rangs Guanyu Zhou, Oscar Piastri (actuel 2ème du Championnat de F2), et Christian Lundgaard (12ème du Championnat de F2). Je ne compte bien sur pas les pilotes en F3 ou d’autres championnats qui sont à peu près deux niveaux sous la F1…

Donc Zhou pourrait bien faire l’affaire, sauf que c’est déjà sa troisième saison de F2, ce qui rend sa 1ère place provisoire beaucoup moins intéressante que s’il était rookie ou au pire en deuxième année. Oscar Piastri en revanche est 2ème de F2, en étant rookie.

Donc si Daniil Kvyat n’a pas grand chose à prouver niveau coup de volant, Oscar Piastri pourrait être lancé sur d’excellents rails avec Fernando Alonso en mentor.

Une pièce pour Piastri !

Chez Alfa Romeo maintenant. On sait que Ferrari a son mot à dire sur un baquet chez eux, et Giovinazzi est pilote de réserve pour… Ferrari. Le deuxième baquet est donc plutôt libre pour un pilote issu de la Sauber Academy, ou pour un réserviste. Alors ? Tatiana Calderon ? Callum Ilott ? Robert Kubica ?

Pour moi c’est l’actuel 3ème de F2, comme rookie qui plus est, qui vient de battre les records de précocité pour un poleman ET un vainqueur de GP ce weekend, le jeune français Théo Pourchaire qui va prendre le deuxième baquet. J’ai ZERO doute là-dessus puisque Mick Schumacher reste chez Haas (en attendant 2023 qu’il remplace Sainz chez Ferrari, mais on n’en est pas là).

Et enfin Alpha Tauri. Le pilote de réserve est Alex Albon, et on compte trois membres de la RedBull Junior Team en F2 cette année : Jüri Vips (10ème, pas vraiment un rookie mais première année complète), Jehan Daruvala (8ème, deuxième année. On n’a que deux courses pour l’instant, mais c’est pas ouf) et Liam Lawson (rookie et 5ème). Vu la carrière de Liam Lawson, il lui faudrait un Top 3 au classement en fin de saison pour espérer avoir le deuxième volant Alpha Tauri.

Pour moi Alpha Tauri est l’écurie sur laquelle j’ai le plus de doutes. Le retour d’Alex Albon en F1 ? Pourquoi pas. Non vraiment, pourquoi pas. Aujourd’hui je mise sur lui en tout cas.

Mon line-up 2022, au 24/05/2021

écuriepremier pilotedeuxième pilote
MercedesLewis HamiltonEsteban Ocon
Red BullMax VerstappenYuki Tsunoda
FerrariCharles LeclercCarlos Sainz
McLarenLando NorrisDaniel Ricciardo
Alpha TauriPierre GaslyAlexander Albon
Aston MartinLance StrollValtteri Bottas
AlpineFernando AlonsoOscar Piastri
Alfa RomeoAntonio GiovinazziThéo Pourchaire
WilliamsGeorges RussellNicholas Latifi
HaasMick SchumacherNikita Mazepin

Et vous, vous en pensez quoi ?

Une réflexion sur “Prédictions 2022 – #1

  1. Mercedes : Hamilton (dernière saison) / Russell.
    Red Bull: Verstappen / Perez
    Alfa Roméo (Peut-être Sauber) Pourchaire / Giovinazzi (Zhou si Sauber avec moteur Renault)
    Aston Martin : Stroll / Vettel
    Alpha Tauri : Gasly / Albon
    Alpine : Ocon / Alonso
    Williams : Bottas / Latifi
    Haas: Schumacher / Mazepin
    Ferrari : Leclerc / Sainz

Les commentaires sont fermés.